TEMPS DU RÊVE

• L'art aborigène d'Australie prend ses sources au "Temps du Rêve",
le "Dreamtime".

• Le Temps du Rêve désigne le Temps de la Création lorsque des êtres mythiques, mâles et femelles, sortirent de la Terre sous apparence humaine, animale ou végétale pour lui donner forme, créer le jour et la nuit, instaurer le cycle de la vie...

• Ces héros mythiques établirent les premières cérémonies religieuses, chantèrent les premiers chants, peignirent les premiers signes qu'ils révélèrent ensuite aux hommes dans leurs Rêves.

• En héritant d'un Rêve dont il devient le "propriétaire", chaque individu devient également le "gardien" d'un ou plusieurs sites spécifiques associés à ce Rêve.

• Certains Rêves sont liés à des parcours mythiques qui s'étendent sur des centaines de kilomètres.

• Ces parcours dessinent un réseau complexe de relations familiales, sociales, cultuelles qui constituent la géographie essentiellement mythique de l'Australie.

• Peuple sans écriture, les aborigènes australiens lisent donc la Terre comme un livre.

• La Terre est leur mémoire vivante, qui englobe tout ce qui s'y rattache : déserts, plaines, collines, mer, ciel, voie lactée...

• Ces histoires sont sacrées.

• Elles expriment divers niveaux d'initiation qui en permettent des lectures multiples. Tel tableau présenté comme évoquant une dune de sable signifie pour l'artiste bien plus ou bien autre chose.

• L'art est ici mystère qu'il est parfois interdit d'expliquer.

  

[fermer la fenêtre]